En détail synthèse

Les métropoles de plus et de moins de 500 000 habitants


Publié le 20/12/2019
Depuis le 1er janvier 2018, la France compte 22 métropoles, c’est-à-dire 22 intercommunalités aux compétences renforcées, suite aux lois MAPTAM et NOTRe1, notamment dans les domaines du développement économique et du logement.
 
En géographie économique, les métropoles sont souvent décrites comme des locomotives des économies régionales, concentrant les emplois plus encore que la population, en particulier dans certains secteurs de pointe et/ou innovants, pleinement inscrites dans les chaînes de création de valeur qui s’organisent aujourd’hui à l’échelle mondiale.
 
Les 22 métropoles françaises correspondent-elles à cette description ? Revêtent-elles ces caractéristiques ? Présentent-elles toutes le même profil ? Après une présentation succincte des grandes mutations aujourd’hui à l’œuvre dans le domaine économique, ce « En détail-synthèse » mobilise plusieurs indicateurs socio-économiques et étudie leurs évolutions sur la période récente pour comparer les 22 métropoles françaises entre elles. L’analyse met en exergue une ligne de partage entre les métropoles françaises de plus de 500 000 habitants et celles de moins de 500 000 habitants. Deux « profils » semblent se dégager, deux « familles » de métropoles, portées par des dynamiques et une situation par rapport aux EPCI voisins différentes.
 
 

Thématiques liées à l'article