Publié le mercredi 13 février 2019
bondy_blog_3_13022019.jpg
bondy_blog_3_13022019.jpg
Ils ont entre 20 et 22 ans, rêvent de devenir journalistes et font partie de la 10ᵉ promotion de la Prépa égalité des chances (EDC) de l’ESJ Lille et du Bondy blog. Cette classe préparatoire, entièrement gratuite et à l’intention des étudiants issus de milieux modestes, a pour objectif de favoriser la mixité sociale parmi les candidats aux concours des écoles de journalisme. Reportage sur cette formation soutenue par le CGET depuis 2009.

Découvrez notre chronique « Les Acteurs des territoires » ! Chaque semaine, nous vous présentons un acteur local – association ou entreprise – que nous soutenons financièrement.

Chronique 21 : ils ont entre 20 et 22 ans, rêvent de devenir journalistes et font partie de la 10ᵉ promotion de la Prépa égalité des chances (EDC) de l’ESJ Lille et du Bondy blog. Cette classe préparatoire, entièrement gratuite et à l’intention des étudiants issus de milieux modestes, a pour objectif de favoriser la mixité sociale parmi les candidats aux concours des écoles de journalisme. Reportage sur cette formation soutenue par le CGET depuis 2009.

Cette semaine les 20 étudiants de la prépa EDC sont accueillis dans les locaux du Bondy blog, en Seine-Saint-Denis. Au programme ? Entraînement aux concours blancs, mais aussi des master class animées par des professionnels du monde des médias. Aujourd’hui, mercredi, c’est Colin Bertier, journaliste à l’AFP, en poste au Liban et en Syrie, qui se prête au jeu des questions-réponses. Une fois présenté son parcours, les élèves l’interrogent sur sa vie de journaliste expatrié, en particulier quand il s’agit de couvrir un conflit géopolitique. « En Syrie, il y a 200 soldats français qui dépendent à 125 % des Américains », se lance Colin Bertier. Les ordinateurs sont fermés. Les regards tournés vers l’homme dont le parcours de grand reporter fait rêver.

Dans cette 10ᵉ promotion de la Prépa égalité des chances, presque la moitié des étudiants souhaiterait exercer à l’étranger. C’est le cas de Kadiatou, 22 ans. « J’aimerais beaucoup être journaliste en Afrique de l’ouest. Pourquoi pas pour l’AFP, d’ailleurs ? », s’interroge-t-elle en riant.

20 étudiants boursiers

Afin de donner vie à leurs ambitions, ces 20 étudiants boursiers vont passer les concours des écoles de journalisme, réputés élitistes et sélectifs, avec l'appui de la prépa EDC qui, depuis 2009, change la donne. Son objectif ? Favoriser la mixité sociale parmi les 400 à 800 candidats qui tentent, chaque année, de figurer parmi les 20 à 50 sélectionnés par promotion, au final. Ainsi, le  Bondy blog, le média « porte-voix des banlieues », et la prestigieuse école lilloise mettent à disposition des professionnels pour leur donner les outils pédagogiques nécessaires à la réussite des concours. « Les étudiants se retrouvent pour des sessions intensives à Lille, en septembre et en avril, mais aussi à Bondy, au Bondy blog. Le reste de l’année, ils bénéficient d’un suivi personnalisé sur une plateforme en ligne », indique Rachel Bertout, responsable pédagogique de la prépa EDC [1].

Donner la parole aux habitants des quartiers

« Parce qu’ils doivent parler à tout le monde, il est essentiel que les journalistes issus des écoles soient représentatifs de la diversité de la société française. C’est ce qui a été moteur dans la création de la prépa EDC », souligne Rachel Bertout.

À savoir
Le CGET soutient la Prépa égalité des chances (EDC) de l’ESJ Lille et du Bondy blog qui vise à diversifier le recrutement des étudiants des écoles de journalisme afin que la presse, écrite et audiovisuelle, soit plus représentative de la société française. Elle concerne les étudiants issus de familles modestes, de toutes origines et résidant sur tout le territoire national (métropole et outre-mer). Ce dispositif permet de les accompagner dans leur préparation aux concours des 14 écoles reconnues par la profession.

L’accessibilité et la diversité sont également ce que prône le Bondy blog [2], dont la ligne éditoriale pourrait se résumer ainsi : donner la parole aux habitants des quartiers. « Nous sommes plusieurs à écrire pour le Bondy blog, en parallèle à la prépa. On centre nos articles sur les quartiers populaires ; on va sur le terrain. Je viens d’un quartier populaire, mais il n’y a pas chez moi les mêmes projets que dans d’autres quartiers. Par exemple, j’ai rencontré un habitant de banlieue qui s’est lancé dans un projet apicole, et c’est une chose peu commune. J’ai trouvé ça super intéressant, et j’ai voulu le mettre en lumière. C’est une belle opportunité de pouvoir allier prépa et rédaction pour un média », se réjouit l’un des étudiants.

Des résultats probants

À l’issue des concours 2017, le taux de réussite des étudiants de la prépa s’élevait à 95 %. « Le taux le plus bas a été de 60 %, mais cette année on vise les 100 % ! », s’exclame Rachel Bertout. C’est également le refrain que chantonne Ilyes Ramdani, rédacteur en chef du Bondy blog : « J’ai moi-même été formé au métier de journaliste avec la 5e promotion de la prépa EDC, avant d’intégrer le Centre de formation des journalistes (CFJ), à Paris. Cette année on fête les 10 ans de cette prépa. C’est beau de voir qu’un tel dispositif a été maintenu dans la durée. C’est devenu une grande famille, un mini-réseau ».

Bonne chance aux étudiants de la 10e promotion qui ont encore quelques semaines pour se préparer aux concours, avant l’obtention des résultats en juin prochain !

Comment intégrer la prépa égalité des chances ?

Les conditions : être boursier, être titulaire ou en cours d’obtention d’un diplôme niveau bac +3 et remplir le dossier de candidature. Ouverture des prochaines inscriptions le 19 avril 2019. Affaire à suivre…

Fiche d’identité
Nom : la Prépa égalité des chances
Date de création : 2009
Secteur d’activité : éducation média
Périmètre : jeunes boursiers de toute la France. Déjà 200 jeunes étudiants formés et accompagnés.
Action de l’association : aider les boursiers à réussir les concours aux écoles de journalisme

Auteur(s):