Publié le mercredi 06 juin 2018
numerique_06062018.jpg
numerique_06062018.jpg
La mission parlementaire consacrée au thème de la « Ruralité et nouvelles technologies » va procéder à un diagnostic et élaborer des propositions, avec l’appui du CGET notamment, d’ici la fin septembre. Elle a été installée, le 16 mai dernier, par le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard, le secrétaire d’État, Julien Denormandie, et Mounir Mahjoubi secrétaire d’État au numérique.

La mission parlementaire consacrée au thème de la « Ruralité et nouvelles technologies » va procéder à un diagnostic et élaborer des propositions, avec l’appui du CGET notamment, d’ici la fin septembre. Elle a été installée, le 16 mai dernier, par le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard, le secrétaire d’État, Julien Denormandie, et Mounir Mahjoubi secrétaire d’État au numérique.

Confiée par le Premier ministre aux députés Stéphane Mazars et Aurélien Pradié, cette mission est chargée d’effectuer un travail de diagnostic et de recensement des bonnes pratiques et des difficultés que rencontrent les territoires. À partir de là, elle proposera des mesures favorisant l’attractivité et le développement des zones rurales.

Emploi, développement économique, accessibilité aux services publics, santé, mobilité… : cette démarche vise à ouvrir la « révolution numérique » aux territoires ruraux, qui doivent être en capacité de se saisir des opportunités offertes par les nouvelles technologies. Cette mission s’inscrit ainsi dans le grand plan de couverture mobile [1] et le plan « France Très Haut Débit » [2].

Pour mener à bien cette mission d’étude, les députés vont s’appuyer sur les moyens et l’expertise du CGET, de l’Agence du numérique [3] et de la Direction interministérielle des systèmes d’information et de communication. Ils remettront leurs travaux d’ici la fin du mois de septembre prochain.

Auteur(s):