Publié le vendredi 23 mars 2018
nuit_geographie_23032018.jpg
nuit_geographie_23032018.jpg
Profiter de la Nuit de la géographie, le 6 avril prochain, à Paris, pour découvrir le monde à travers les yeux d’un géographe et comprendre les déplacements des populations à l’échelle d’une région ? Ce sera possible grâce au Mobiliscope, un outil interactif dont le CGET a soutenu le développement.

Profiter de la Nuit de la géographie, le 6 avril prochain, à Paris, pour découvrir le monde à travers les yeux d’un géographe et comprendre les déplacements des populations à l’échelle d’une région ? Ce sera possible grâce au Mobiliscope, un outil interactif dont le CGET a soutenu le développement.

Le 6 avril prochain, à la Bellevilloise (Paris) à partir de 19 heures, les amateurs pourront participer à un grand jeu de l’oie qui les interrogera sur l’Île-de-France et les déplacements de sa population. Pour y répondre, ils pourront utiliser le Mobiliscope, un outil de géovisualisation qui montre les déplacements de population sur un territoire, heure par heure, selon des critères économiques, comme le revenu, ou sociaux, comme le niveau d’éducation.

Cette interface simple d’utilisation et interactive, développée par le laboratoire Géographie-cités et soutenue par le CNRS, le Labex DynamiTe et le CGET, permet d’explorer les dynamiques quotidiennes de populations, pour l’instant sur le territoire d’Île-de-France, et de mesurer la ségrégation spatiale.

Programme de la Nuit de la géographie [1] 
Explorer le Mobiliscope [2]

Auteur(s):