Publié le mardi 30 août 2016
cget-enbref23.png
cget-enbref23.png
Les jeunes des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) sont presque trois fois plus touchés par le chômage que les jeunes des quartiers environnants. Un grand nombre d’entre eux connaît des difficultés familiales et sociales, entraînant des parcours scolaires chaotiques et un manque de repères. Leur niveau de qualification est en moyenne très faible.

Les jeunes des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) sont presque trois fois plus touchés par le chômage que les jeunes des quartiers environnants. Un grand nombre d’entre eux connaît des difficultés familiales et sociales, entraînant des parcours scolaires chaotiques et un manque de repères. Leur niveau de qualification est en moyenne très faible.

L’Établissement public d’insertion pour l’emploi (EPIDE) et les Écoles de la 2e chance (E2C) fournissent des réponses particulièrement adaptées au profil des jeunes les plus en difficulté, en leur proposant un accompagnement à l’insertion sociale et professionnelle.

Le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) renforce ces dispositifs, qui bénéficient d’un soutien historique de la politique de la ville, au profit des jeunes des quartiers prioritaires.

Auteur(s):