Développement économique

Un fonds « patrimoine local » abondé de 500 000 euros

© Alexandre Dolique/Flickr


Publié le 05/06/2019

Lors du 4e Conseil interministériel du tourisme, Jacqueline Gourault a annoncé, le 17 mai dernier, que le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales abonderait de 500 000 euros le fonds dédié au patrimoine local, dans le cadre du dispositif France Tourisme Ingénierie. L’enjeu : faire du patrimoine et du tourisme un levier du développement économique des territoires.

Avec 89,4 millions de visiteurs étrangers, la France demeure la première destination touristique mondiale, en 2018. Le tourisme représente deux millions d’emplois, et les collectivités en font un axe de développement territorial fort.

Le 17  mai dernier, le Conseil interministériel du tourisme a pris deux initiatives qui allient tourisme, culture et territoires. La principale porte sur le soutien à la reconversion et à l’exploitation touristique de lieux patrimoniaux locaux.

Un fonds d’un million d’euros sera consacré à cette valorisation. Et le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales contribuera au financement de ce fonds Tourisme et patrimoine à hauteur de 500 000 euros, a annoncé la ministre Jacqueline Gourault, le 17 mai dernier.

À savoir
Ce fonds « Tourisme et patrimoine » s’inscrit dans le cadre de France Tourisme Ingénierie, créée en janvier dernier. Ce dispositif national et partenarial accompagnera les territoires en ingénierie. Doté d’un budget global de 15 millions d’euros sur cinq ans, il a pour but d’accélérer la concrétisation de projets à forte valeur ajoutée en termes touristique et d’aménagement du territoire.
France Tourisme Ingénierie est copiloté par Atout France, la Banque des Territoires et le CGET.

Un label culturel pour les territoires

Deuxième initiative en faveur des territoires : le lancement de la 1re édition des « Capitales françaises de la culture », en 2021. Élaboré par France Urbaine et le ministère de la Culture, et attribué tous les trois ans, ce label permettra aux villes moyennes – de 20 000 à 200 000 habitants – de valoriser leurs actions en faveur de l’innovation artistique et de la revitalisation urbaine via la culture. L’appel à candidature sera lancé dès 2020, en partenariat avec le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, le ministère de la Culture, le ministère de l’Économie et des Finances et le ministère des Affaires étrangères.

À noter : les villes candidates devront développer une démarche solidaire prenant en compte les habitants et territoires les plus éloignés de l’offre culturelle, qu’il s’agisse des quartiers prioritaires de la politique de la ville, de zones rurales ou périurbaines alentours.

Consulter le dossier de presse du 4e Conseil interministériel du tourisme.

Retour sur
En novembre dernier, le CGET, Villes de France et Atout France organisaient le séminaire « Quel tourisme dans les villes moyennes ? État des lieux et facteurs d’attractivité », qui a réuni plus de 150 élus et professionnels du tourisme. Les actes du séminaire sont désormais disponibles ici.
(Re)voir notre interview vidéo (2’34’’) du maire de Nevers sur les atouts de l’attractivité touristique pour sa ville.