Publication « En détail – synthèse »

Les villes moyennes se saisissent de la transition écologique !

© Jean-Louis Garnell - Photographie tirée de la mission photographique de la Datar


Publié le 06/06/2019

Enjeu crucial pour le devenir des territoires français, la transition écologique fait désormais l’objet de stratégies menées par les collectivités locales. Le CGET, avec Villes de France et le Commissariat général au développement durable, a mené une enquête auprès d’une centaine de villes moyennes, afin d’identifier les actions menées, mais aussi les atouts et les difficultés rencontrées.

Les villes moyennes ont plusieurs atouts sur lesquels s’appuyer pour intégrer l’écologie dans leurs politiques locales : une taille humaine, propice à la coordination entre les acteurs ; un riche patrimoine naturel, agricole et forestier et un cadre de vie de qualité ; une capacité à s’inscrire dans des réseaux actifs de collectivités.

L’étude permet ensuite de déterminer les principaux obstacles à lever pour mener à bien la transition écologique : la dépendance automobile, l’inertie des acteurs et le manque de moyens des collectivités. Pour ces territoires aux périphéries peu denses, il est, en effet, essentiel de développer des modes de transports alternatifs.

Enfin, les communes ont de fortes attentes envers l’État : pour les accompagner dans leurs politiques de transition écologique, elles en appellent à un cadre national clair et cohérent, mais aussi à un appui technique et financier pour la réalisation des projets, aux côtés des Régions.

Télécharger En détail - synthèse Villes moyennes et transition écologique

Le saviez-vous ?
Le programme national Action Cœur de Ville permet aux 222 villes moyennes bénéficiaires de mener des actions de transition écologique : rénovation énergétique des bâtiments, recyclage, végétalisation des rues, mobilité durable…

Thématiques liées à l'article