RÉGION ALPINE

Lancement de la présidence française de la Suera, le 4 février, à Lyon

© Jorgefontestad


Publié le 14/01/2020

Cette année, l’État français et les trois régions alpines – Auvergne-Rhône Alpes, Provence Alpes Côté d’Azur et Bourgogne Franche-Comté – animent la Stratégie de l’Union européenne pour la région alpine, la Suera. La présidence française sera officiellement lancée, le 4 février prochain, à Lyon, en présence d'élus locaux, d'acteurs socio-économiques et de représentants de la société civile, issus des sept pays membres de la Suera.

Pour sa présidence, en 2020, la France souhaite accélérer la transition écologique de la région alpine pour lutter contre le changement climatique, à travers sept grands principes, qui associeront tous les acteurs de la région alpine : collectivités, porteurs de projets européens, autorités en charge des fonds européens, ONG, société civile… Inscrivez-vous ici !

Une ambition partagée

À l’occasion du forum de clôture de la présidence italienne de la Suera, à Milan, les 28 et 29 novembre derniers, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités locales, et les trois régions françaises avaient échangé pour préparer les sept grands principes d’action que la France soutiendra tout au long de 2020. L'ambition ? Passer du diagnostic aux actions pour accélérer la transition écologique des Alpes, que ce soit en termes de mobilité, de tourisme, d'agriculture pastorale ou d'économie locale…

Découvrez la plaquette de présentation de la présidence française.

À savoir : la stratégie européenne pour la région alpine, la Suera (ou Eusalp en anglais), concerne 80 millions d’habitants, situés dans 7 pays différents.

 

Thématiques liées à l'article