Numérique

Inclusion numérique, smart villages…, le CGET s’engage !


Publié le 08/10/2019

Le numérique est au cœur des enjeux de développement et de cohésion des territoires, poursuivis par le CGET, avec l’Agence du numérique, à travers plusieurs actions : étendre la couverture numérique à tous les territoires (plan France Très Haut Débit et Mission France mobile), faire du numérique une opportunité à la fois économique et sociétale en développant des tiers-lieux (programme « Nouveaux lieux, Nouveaux liens »), accompagner les publics éloignés avec l’inclusion numérique (Mission Société numérique)… Zoom sur deux volets dans lesquels le CGET s’engage.

Construire la société numérique de demain

Les rencontres nationales du « Numérique en commun[s] », organisées par la mission Société numérique de l’Agence du numérique, La Mednum, l’association Urban Prod et le Zinc, centre de création des arts et cultures numériques, auront lieu, cette année, à Marseille, les 17 et 18 octobre prochains.

Pendant ces deux jours, porteurs de tiers-lieux, universitaires, acteurs publics, élus locaux et médiateurs numériques se pencheront sur les dispositifs et solutions pour construire une société numérique éthique, inclusive et soutenable.

François-Antoine Mariani, commissaire général à l’égalité des territoires par intérim, participera à la table ronde « Faire ensemble le numérique au service de la cohésion des territoires », le 17 octobre, aux côtés de Dominique David (députée de Gironde), Frédéric Bardeau (Simplon), Nicolas Turcat (Banque des Territoires) et Pascal Caye (groupe La Poste).
Inscrivez-vous gratuitement et découvrez le programme complet.

Quand les villages se saisissent du numérique

Le CGET a participé à un groupe de travail européen sur les smart villages, organisé par le Réseau européen de développement rural (ENRD), afin de mettre en avant les outils et bonnes pratiques pour déployer ces « villages intelligents » à plus grande échelle.

En quelques mots
Les smart villages désignent des territoires ruraux où les citoyens se saisissent des problèmes rencontrés et proposent des solutions intelligentes, fondées principalement sur les technologies du numérique.

Aujourd’hui, en France, de plus en plus de territoires se lancent dans la démarche. Lormes (58), par exemple, a développé la fibre optique et un centre de télétravail qui est devenu un véritable tiers-lieu, spécialisé dans les arts graphiques. La mobilisation collective des citoyens et acteurs locaux d’Arvieu (12), village de 800 habitants, a permis de mettre en place une médiathèque, une Maison de services au public et un tiers-lieu.
Le réseau européen vise à accélérer le développement des smart villages à l’échelle européenne, à l’aide des fonds européens et grâce au partage d’expériences.
Pour en savoir plus, retrouvez l’interview de notre expert Marc Laget par le Réseau rural français. 

À découvrir
Le Cerema anime smart-city.cerema.fr, une plateforme de ressources et de services co-construite avec les utilisateurs, pour accompagner les habitants dans le développement d’une stratégie de territoire intelligent.