L’Invité

Denis Thuriot, maire de Nevers (Nièvre)

© H Vanmalle/CGET


Publié le 22/11/2018

Denis Thuriot évoque les atouts de l’attractivité touristique de Nevers, ville au patrimoine historique de 34 000 habitants, pour son développement économique. Interviewé à l’occasion du séminaire sur le tourisme dans les villes moyennes – organisé par le CGET, Atout France et Villes de France, le 13 novembre dernier (lire ci-dessous) –, il présente ses projets phares, inscrits dans le plan Action Cœur de Ville.

 

Séminaire « Quel tourisme dans les villes moyennes ? » - 13 novembre 2018

Étude: le tourisme, un levier pour l’économie et la redynamisation des villes moyennes

Les touristes férus de découvertes urbaines ne dédaignent pas les villes moyennes. Loin de là ! Si elles comptabilisent seulement 18 % des nuitées par an, réalisées par les Français en France métropolitaine, ces villes dégagent de forts revenus de leurs attraits touristiques. Un vrai levier pour leur économie et leur attractivité. C’est ce que montre une étude d’Atout France, Villes de France et du CGET, présentée lors d’un séminaire réunissant des maires et acteurs du tourisme dans les villes moyennes, le 13 novembre dernier.

En 2016, les voyages à destination des villes moyennes ont généré 8,7 milliards d’euros de dépense touristique tandis que, dans les grandes villes, les dépenses touristiques s’élèvent à 3,8 milliards d’euros.

Pour conserver ce dynamisme et accroître les potentiels de développement de cette source d’activité économique, les villes moyennes doivent, aujourd’hui, s’adapter aux évolutions des attentes des clientèles françaises et internationales. Il s’agit de valoriser leurs atouts spécifiques (patrimoine, cadre de vie…) et de répondre aux attentes en matière de proximité et d’authenticité (hébergement, accessibilité, numérique…). Car, les villes moyennes ont des potentialités certaines, mais elles ont besoin de mieux les exploiter, en complémentarité avec leurs territoires.

C’est ce que souligne l’étude réalisée conjointement par le CGET, Atout France et Villes de France et présentée lors du séminaire sur le tourisme dans les villes moyennes, qui s’est déroulé le 13 novembre dernier, en présence de Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, et de Sophie Duval-Huwart, directrice du Développement des capacités des territoires au CGET.

En chiffres
_50 % du tourisme mondial est urbain.
_50 % des longs séjours s’effectuent dans les villes moyennes, contre 30 % dans les grandes villes.
_8,7 milliards d’euros sont dépensés par les visiteurs des villes moyennes, contre 3,8 milliards d’euros dans les grandes villes.

Un appui : France Tourisme Ingénierie

Les échanges entre les professionnels du tourisme, les techniciens et les élus locaux – notamment de villes bénéficiaires du plan national Action Cœur de Ville – ont permis d’enrichir les réflexions posées par l’étude sur les facteurs d’attractivité du tourisme.

À cette occasion, la ministre a annoncé le renforcement des actions pour le développement du tourisme à travers le dispositif France Tourisme Ingénierie, piloté par Atout France, la Banque des territoires et la future Agence nationale pour la cohésion des territoires qui accompagnera les projets de territoire selon une logique de prise en compte différenciée de ces derniers.

Consulter l’étude « Le tourisme dans les villes moyennes ».