Éducation

80 Cités éducatives éligibles dans les quartiers prioritaires


Publié le 03/05/2019

Annoncé par le président de la République dans le cadre de la mobilisation nationale pour les habitants des quartiers en juillet 2018, le label des « Cités éducatives » vise à lutter contre les inégalités de destin en mobilisant tous les acteurs agissant dans le quotidien des enfants et des jeunes, entre 3 et 25 ans. Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, et Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, ont dévoilé le 2 mai dernier, à Lens (62), les 80 territoires éligibles.

lesterritoireseligibles.jpg

lesterritoireseligibles.jpg, par hvanmalle

 

Assurer la continuité éducative dans les temps périscolaires

Selon le lieu de naissance, la famille et l’école de chacun, les chances de réussite des individus ne sont pas les mêmes. Afin de lutter contre ces inégalités de destin qui démarrent dès l’enfance, le Gouvernement a expérimenté le projet des Cités éducatives à Grigny (91), en 2017. L’objectif : assurer la prise en charge des enfants avant, pendant et après le cadre scolaire, et les accompagner depuis leur plus jeune âge jusque l’insertion professionnelle.

Il s’agit de mieux accompagner nos enfants pour leur assurer cette réussite républicaine : le soir, après l’école avec des prises en charge pour faire les devoirs, le mercredi pour découvrir une nouvelle expérience sportive ou culturelle, la semaine pour échanger avec d’autres sur les problèmes rencontrés. 
Julien Denormandie, le 2 mai, à Lens

Pour cela, l’État a choisi de fédérer tous les acteurs qui gravitent autour de l’éducation – enseignants, parents, éducateurs sportifs, puéricultrices, travailleurs sociaux, médecins… – au sein des Cités éducatives. En s’appuyant sur cet éco-système d’acteurs ainsi que sur les dynamiques locales existantes et en impliquant les habitants mais aussi les jeunes, le label permettra de coordonner et de compléter les dispositifs déjà en place dans chaque territoire.

100 millions d’euros pour les 80 futures Cités éducatives

Les ministres Julien Denormandie et Jean-Michel Blanquer ont dévoilé la liste des 80 territoires éligibles au label, identifiés en étroite collaboration avec les préfets et les recteurs. Il s’agit de grands ensembles d’habitat social de plus de 5 000 habitants, qui présentent des dysfonctionnements urbains et un manque de mixité scolaire. Les communes ont jusqu’à l’été pour présenter un avant-projet ambitieux et obtenir ce label !

Pour donner aux Cités éducatives les moyens d’agir, le ministère chargé de la Ville mobilisera 100 millions d’euros de crédits sur trois ans, de 2019 à 2021, et le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse met à disposition des acteurs locaux une ingénierie renforcée.

lagrandeallianceeducative.jpg

lagrandeallianceeducative.jpg, par hvanmalle