Appel à manifestation d’intérêt

54 associations auditionnées pour présenter leurs projets

Les membres du jury de l'appel à manifestation d’intérêt

© Hugues-Marie Duclos pour le CGET


Publié le 19/04/2019

En février dernier, le ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, lançait un appel à manifestation d’intérêt, doté de 15 millions d’euros, pour aider les associations à développer leurs projets dans les quartiers prioritaires et à les déployer à une plus grande échelle. Le 19 avril, le jury a auditionné les candidates venues présenter leurs actions.

C’est sous la présidence de Sarah Ourahmoune, championne olympique de boxe et membre du Conseil national des villes, que 14 jurés ont reçu les 54 associations candidates, présélectionnées sur près de 350 candidatures reçues. « Les porteurs de projet ont eu cinq minutes pour convaincre. Ce n’est pas un exercice facile, a relevé la présidente. Mais, la plupart d’entre eux nous ont présenté des projets bien réfléchis et structurés, avec un modèle économique déployé sur les trois ans que durera la labellisation. »

Chacun a pu défendre l’intérêt de son action et de son extension sur d’autres territoires, dans quatre champs :

  • emploi, insertion et développement économique ;
  • éducation, petite enfance, parentalité ;
  • lien social, culture/sport ;
  • logement et cadre de vie.

Les lauréats seront annoncés fin avril par Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement.