Europe


Une crèche en milieu rural, des formations pour les demandeurs d’emploi, une machine pour traiter l’insuffisance cardiaque, des aides à la création d’entreprises par des femmes, sont autant de projets qui ont vu le jour, en France, grâce à un financement européen, parce qu’ils répondent à des objectifs de croissance, de retour à l’emploi et de préservation de l’environnement qui sont des priorités pour l’Union européenne.

Toutes les politiques de l’Union européenne (UE) ont pour objectif commun de favoriser la croissance et l’emploi dans le cadre de la Stratégie Europe 2020. Signée en 2010, elle vise une croissance « intelligente, durable et inclusive » et fixe des objectifs en matière de recherche et développement, d’emploi, d’éducation, de lutte contre la pauvreté ou encore de climat. Dans ce cadre, l’UE confie aux États membres la mise en œuvre de trois politiques :

  • la politique de cohésion économique, sociale et territoriale ;
  • la politique de développement rural ;
  • la politique pour la pêche et les affaires maritimes.

Les fonds européens structurels et d’investissement (Fesi), qui financent ces trois politiques, sont ainsi gérés et mis en œuvre aux niveaux national ou régional, en fonction du mode de gouvernance des États membres.

Un rôle de coordination nationale

En France, le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) est responsable de la bonne mise en œuvre de ces trois politiques dans les régions françaises, il est « autorité nationale de coordination des fonds européens structurels et d’investissement ».
Il est également « autorité nationale de coordination du Fonds européen de développement régional (Feder) », l’un des quatre fonds européens structurels et d’investissement.

Un rôle d’autorité de gestion

Le CGET est autorité de gestion du programme Europ’Act qui a pour but d’accompagner les acteurs nationaux et régionaux, en charge des fonds européens et d’assurer la communication nationale sur les fonds européens notamment par le biais du site Internet /www.europe-en-france.gouv.fr

Concernant le programme Urbact, programme européen d’échanges entre villes, le CGET assure la mission d’autorité de gestion du programme pour toute l’Europe, ainsi que de point de contact national pour les partenaires français.

Un rôle de représentant de la France au niveau européen

Au titre de ses compétences en matière d’aménagement du territoire, de politiques urbaines et de politiques européennes, le CGET représente la France au sein de différents groupes d’experts,  réseaux européens et instances en lien avec la politique régionale.


Europe actualités


Europe publications