Sports


Le sport comme facteur de cohésion sociale

Le sport est une composante forte des contrats de ville : il est un enjeu de cohésion sociale.
La convention interministérielle du 4 avril 2013  fixe un objectif de réduction des inégalités d'accès à la pratique sportive qu'il s'agisse de développer l'accès aux équipements sportifs ou de favoriser une offre d’activités physiques et sportives diversifiée.

Plusieurs autres axes majeurs ont été identifiés par cette convention interministérielle : accent porté sur la pratique sportive féminine, notamment des jeunes filles et accompagnement des pratiques sportives libres et émergentes.

Un focus doit être porté sur les besoins repérés en équipements sportifs. Les crédits « équipement » du CNDS (Centre national pour le développement du sport), dont les règles d'attribution ont été fixées lors du Conseil d'administration du 17 mars 2015, seront mobilisés dans les quartiers prioritaires. Des projets d'équipements sportifs pourront être intégrés aux projets nationaux, ou régionaux, de renouvellement urbain, si les diagnostics élaborés à ce titre le prévoient.

Enfin, le plan « Citoyens du sport » du comité interministériel de l’égalité et de la citoyenneté du 6 mars 2015 vise à favoriser l’accès à la pratique sportive encadrée des habitants des quartiers prioritaires, au soutien à l’éducation à la citoyenneté par le sport et à la place du sport dans un parcours d’insertion sociale et professionnelle.

La circulaire du 15 octobre 2014 consacre la place du sport dans les contrats de ville au sein du pilier « cohésion sociale ». Le sport a vocation à s'inscrire dans les deux autres piliers du contrat de ville mentionnés dans la circulaire du Premier ministre du 30 juillet 2014 : cadre de vie et renouvellement urbain, et développement de l'activité économique et de l’emploi.

 


Sports actualités


Sports dossiers


Sports publications