Étude

L'innovation dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville


Publié le 10/04/2017

Pendant deux ans, le CGET a réalisé une étude sur les ressorts de l’innovation dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville. Objectifs : repérer les facteurs de développement économique et encourager la création d’emploi.

Cette étude, conduite autour d’une centaine d’initiatives sur le terrain entre 2015 et 2016, dresse un état de lieux et observe les processus d’innovation dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV).

Le constat :malgré le déficit des facteurs classiques d’innovation (densité de chercheurs et d’ingénieurs faible, par exemple), les quartiers prioritaires regorgent d’innovations qui répondent aux besoins sociaux et aux enjeux sociétaux qui y sont peu ou mal satisfaits. On y trouve aussi des innovations technologiques, de services, de produits… Très souvent, les projets combinent différents types d’innovations.

Les parcours des innovateurs issus des quartiers ne sont pas semblables à ceux d’autres acteurs : les difficultés rencontrées (moindre sécurité financière, moindre accès aux réseaux d’affaires, discriminations…) constituent des obstacles fréquents.

Les perspectives :cette étude s’est traduite par un diagnostic des dynamiques et par des préconisations. En matière d’action publique, notamment, il apparaît nécessaire d’adapter la détection et l’accompagnement des innovateurs des QPV pour améliorer les chances de réussite de leurs projets et optimiser leur effet d’entraînement localement.