[En bref #17] Quand des femmes changent leur ville en marchant

Photo : © Ville de Mons-en-Barœul


Publié le 26/04/2016

Arpenter la ville pour la rendre plus sûre et plus accueillante, revisiter le cadre bâti et les espaces publics, afin qu’ils soient davantage accessibles aux habitantes des quartiers de la politique de la ville, solliciter leur avis en leur confiant l’élaboration de diagnostics sur la sécurité dans leur cadre de vie : c’est la méthode des « marches exploratoires des femmes ». Elles permettent aux femmes de contribuer à l’amélioration de leur environnement urbain par des changements concrets. Elles peuvent également être à l’origine de nouvelles dynamiques participatives. Et si cette approche de la ville devenait un nouveau levier de transformation urbaine ?