Modes d'intervention

Publié le 24/11/2015

Conduire des politiques contractuelles

Le CGET a en charge de co-construire les projets territoriaux de développement économique et social.

Il conduit ainsi des politiques contractuelles avec les collectivités territoriales :

  • Il pilote la nouvelle politique contractuelle de l’État dans le cadre des contrats de plan État-Région (CPER) sur la période 2014-2020.
  • Il élabore les nouveaux contrats de ville, associant à la fois les services de l’État, les collectivités territoriales, les réseaux associatifs, le monde économique et les habitants.
  • Il coordonne l’utilisation des fonds européens en lien avec les autorités de gestion, les ministères compétents et les collectivités territoriales. Il développe la coopération internationale, mobilise les fonds européens et assure la gestion des programmes européens (Europ'Act et Urbact ).
  • Il assure, pour le compte du ministre chargé de la Ville, la tutelle de l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru), et la cotutelle de l'Établissement public national d'aménagement et de restructuration des espaces commerciaux et artisanaux (Épareca), de l'Établissement public d'insertion de la défense (Épide) et de l'Agence française pour les investissements internationaux.

 

Animer des réseaux et accompagner les acteurs territoriaux

Pour co-construire la politique d’égalité des territoires et faire émerger des projets, le CGET :

  • travaille en partenariat avec les territoires en associant les services de l’État, les collectivités territoriales, les réseaux associatifs, les professionnels et les habitants.
  • anime, pilote et appuie le réseau de l’État, les réseaux professionnels, les têtes de réseau associatives, les partenaires institutionnels, les réseaux territoriaux (réseau rural, urbain, littoral, montagne…) en coordination avec les élus et les collectivités territoriales.
  • accompagne les acteurs locaux dans la réussite de leurs projets (capitalisation d'expérience, ingénierie territoriale, formation, appui à la mobilisation des fonds européens…
  • assure le secrétariat du Conseil national des villes (CNV) et du Conseil national de la montagne (CNM).

 

Déployer des actions concrètes

30 000 actions
en faveur des habitants des quartiers de la politique de la ville.

12 000 structures
bénéficient d’un soutien de l’État pour conduire des programmes dans les domaines de l’éducation, l’emploi, la culture ou la lutte contre les discriminations.

27 milliards d’euros
issus de 4 fonds européens sont coordonnés par le CGET dans le cadre de la programmation 2014-2020

4 000 adultes-relais
facilitent la médiation sociale dans les quartiers. Chaque mois, quelque 45 000 personnes sont mises en relation dans les domaines de l’éducation, de l’accès aux droits et aux services, de la tranquillité publique (notamment dans les transports).

 

Intervenir dans de nombreux champs

En lien avec les ministères concernés, le CGET intervient concrètement sur :