[En Bref #14] La co-construction entre l’État et les acteurs locaux au cœur de la gouvernance du renouvellement urbain

Photo : Square Roser à Aubervilliers (93)

© Pierre-Yves Brunaud - Picturetank


Publié le 03/03/2016

La politique de renouvellement urbain fait l’objet d’un nouveau programme national sur la période 2014-2024. Celui-ci s’appuie notamment sur les enseignements du premier programme mis en œuvre, de 2003 à 2014, pour renouveler l’habitat, le cadre de vie et les conditions de mixité urbaine et sociale dans plus de 500 quartiers.

Cette décennie de chantiers a permis de mettre en avant la gouvernance partagée qui caractérise ces projets ainsi que les avantages de leur co-construction.

Elle a également souligné le nécessaire accroissement de la transversalité du pilotage, élément pris en compte par la loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 février 2014.

  • [En Bref #14] La co-construction entre l’État et les acteurs locaux au cœur de la gouvernance du renouvellement urbain
    en-bref-14-cget-03-2016.pdf

Mots-clés liés à l'article