RETOUR SUR LES JÉRU 2017

« Tous mobilisés pour transformer les quartiers »

Sébastien Jallet du CGET, Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, et Nicolas Grivel de l'Anru

Photo : Ludovic Le Couster / Picturetank


Publié le 11/07/2017

La 6e édition des Journées nationales des acteurs de la rénovation urbaine (Jéru) s’est déroulée, les 5 et 6 juillet derniers, à Paris. Une manifestation nationale au cours de laquelle Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, a rencontré les acteurs du renouvellement urbain et de la politique de la ville. Le ministre a réaffirmé l’engagement du Gouvernement pour soutenir le Nouveau programme national pour le renouvellement urbain.

Le président de la République avait annoncé sa volonté de doubler l’enveloppe consacrée au renouvellement urbain, de 5 à 10 milliards d’euros. « Une priorité du quinquennat », a réaffirmé le ministre lors de sa rencontre avec le Conseil national des villes (lire notre article), le 6 juillet. Et de préciser : « (…) Nous concentrerons nos fléchages politiques sur ce qui est plus efficace pour faire évoluer les quartiers qui en ont le plus besoin, que ce soit sur le renouvellement urbain ou le numérique ».

C’est dans ce contexte favorable que se sont retrouvés quelque 2 000 visiteurs – élus, bailleurs sociaux, opérateurs de l’État, professionnels du renouvellement urbain et de la politique de la ville… – lors ce rendez-vous organisé par l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru). Un contexte marqué aussi par la transition entre le Programme national de rénovation urbaine et le Nouveau programme national pour le renouvellement urbain (NPNRU), qui concerne 216 quartiers d’intérêt national et 274 d’intérêt régional (lire notre article sur le NPNRU).

 

Les interviews des ministres

Jacques Mézard : “Un État stratège qui facilite l’innovation dans les quartiers”.

Julien Denormandie : “Le doublement du budget de l’Anru sera réalisé".

 

Le CGET était présent aux Jéru

Jean-Michel Thornary : “Un cadre plus large pour traiter les questions de logement, d’emploi et de dynamiques économiques”.

Sébastien Jallet : “Le renouvellement urbain est une dimension forte de la politique de la ville”.

Isabelle Kamil (CGET) : “La meilleure connaissance du terrain vient des habitants”.

Sylvie Durand-Trombetta (CGET) : “Donner du temps pour que la démocratie participative trouve sa place”.

 

Au plus près du terrain

Au cours de ces deux journées, ateliers, conférences ou plénières ont permis aux participants d’échanger leurs pratiques et expériences de terrain. Co-animateur des pavillons consacrés à la cohésion sociale et à la coconstruction avec les habitants, le CGET a notamment présenté la formation des conseillers citoyens au renouvellement urbain, avec l’École du renouvellement urbain (voir notre vidéo ci-dessous).

 

 

25 projets lauréats de l’« Anru + »

L’annonce des lauréats de l’appel à manifestations d’intérêt « Anru + » s’est faite en présence de Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des Territoires, le 6 juillet : 25 lauréats sélectionnés pour leurs innovations sociales et urbaines et leurs opérations d’investissements dans les quartiers en renouvellement urbain.

Leviers d’amélioration du cadre de vie des habitants, de développement économique ou d’attractivité des quartiers, ces projets trouvent leur place dans le NPNRU. Les lauréats bénéficieront d’un soutien supplémentaire du Programme d’investissement d’avenir (PIA).

Communiqué de presse ici.

 

Palmarès du concours « S’engager pour les quartiers » 2017​

s_engager_pour_les_quartiers2017_11072017.jpg

s_engager_pour_les_quartiers2017_11072017.jpg, par hvanmalle

Le palmarès de la 6e édition du concours « S’engager pour les quartiers », organisé par l’Anru et Face et parrainé par le CGET, a été dévoilé lors de la première journée des Jéru 2017, le 5 juillet dernier. Quatre lauréats ont été récompensés dans quatre catégories : innovation sociale ; insertion professionnelle ; entrepreneuriat et développement économique local ; habiter mieux, vivre bien ensemble.

Le concours est doté d’un prix de 10 000 euros pour chacun des lauréats qui bénéficient également d’un accompagnement pour la concrétisation et la réalisation de leurs projets.

Le CGET parraine la catégorie « Insertion professionnelle ». Sébastien Jallet, commissaire général délégué à l’égalité des territoires et directeur de la Ville et de la Cohésion urbaine, a remis le prix à Jamel Medjahed, président d’Efficience 59. Cette agence de communication, labellisée par la Grande école du numérique, est implantée à Maubeuge.

Son projet est un chantier d’insertion innovant : créer une agence de communication solidaire pour promouvoir les initiatives des associations et proposer aux créateurs d’entreprises et aux petites entreprises des prestations à moindre coût. Elle forme aussi aux outils du numérique les habitants du quartier afin de leur offrir des débouchés professionnels dans des métiers du multimédia.

Les autres lauréats 2017 :

  • Sève, catégorie « Innovation sociale » et grand prix du jury ;
  • la ville de Cusset (03) et son label Made in Cusset , catégorie « Entrepreneuriat et développement économique local » ;
  • la coopérative Bicycl’Aide, catégorie « Habiter mieux, bien vivre ensemble ».