Talents

Soirée de clôture du festival Ciné Banlieue

Naïm Aït Sidhoum, réalisateur du film Africa reçevant le grand prix France Télévisions, vendredi 17 novembre 2017.


Publié le 23/11/2017

Vendredi 17 novembre, le CGET a assisté à la remise des prix du festival Ciné Banlieue  sur le thème des Lumières noires à l’UGC Ciné Cité Paris 19 ! Créé en 2006 par l’association Extra-muros, le festival est soutenu par le CGET pour son action favorisant l’accès des jeunes issus de quartiers prioritaires au milieu du cinéma.

Les neuf court-métrages en compétition, réalisés par des jeunes venus de toute la France, ont tous été salués par le jury pour leur force et leur singularité. De la jungle de Calais à la banlieue parisienne, d’un combat pour la survie à une passion naissante pour la danse, les sujets sont vastes et les films poignants.

Africa, par Naim Ait-Sidhoum, a été triplement récompensé : ses acteurs ont reçu les prix d’interprétation féminine et masculine tandis que le film a été choisi pour le grand prix France Télévisions et sera donc diffusé prochainement sur le petit écran.

Pour le Grand Prix Ciné Banlieue, récompensé par une bourse de 20 000 € par DACP et le CNC, le jury a laissé parler son cœur en le décernant à Lawrence Valin, acteur et réalisateur de Little Jaffna. Un choix déterminant pour la carrière du jeune réalisateur qui se voit offrir une réelle opportunité de laisser s’exprimer son talent avec un premier long-métrage.

La remise des prix était suivie de l’avant-première du film La deuxième étoile de Lucien Jean-Baptiste, une comédie familiale qui aborde avec humour les clichés raciaux.