PACTE ÉTAT-MÉTROPOLES

Les président.e.s des métropoles, actuelles et futures, reçu.e.s à Matignon


Publié le 09/03/2017

Le Premier ministre, Bernard Cazeneuve, a reçu les président.e.s des métropoles, le 1er mars dernier. Cette rencontre était l’occasion de faire le point, huit mois après la signature du Pacte État-métropoles, à Lyon, et d’ouvrir des perspectives.

Lors de cette réunion, le Premier ministre a rappelé le rôle clé des métropoles dans l’alliance des territoires, la compétitivité et le développement territorial du pays. Le Gouvernement et les président.e.s de métropoles ont aussi mis en avant la rapide mise en œuvre du pacte : « Une révolution silencieuse pour une mise en œuvre plus efficace des politiques publiques, au bénéfice de tous les territoires et au bénéfice des Françaises et des Français », a souligné Bernard Cazeneuve.

Les président.e.s de métropole ont témoigné du rôle d’accélérateur qu’ont joué les pactes métropolitains d’innovation dans l’émergence de projets territoriaux d’innovation urbaine. Ils ont aussi fait valoir la nécessité d’inscrire dans la durée les démarches de coopération engagées dans ce cadre avec les territoires périurbains et ruraux.

Le Premier ministre a, par ailleurs, annoncé sa volonté de mettre en place un Observatoire des dynamiques métropolitaines et des coopérations interterritoriales, animé en partenariat par France urbaine et le CGET. Il a encouragé le renforcement du partenariat, en lien avec les Régions, entre Business France et les métropoles, qui représentent un important levier du développement économique.

metropoles_reseau_09032017.jpg

metropoles_reseau_09032017.jpg, par flavictoire

 

Les présidents des sept futures nouvelles métropoles (lire encadré) ont été associés à cette réunion en tant que prochains cocontractants de la nouvelle génération de pactes métropolitains. « Ce qui a été possible avec 15 métropoles* doit l’être demain pour 22 et, au-delà, je le souhaite, pour toutes les agglomérations qui rayonnent sur un territoire qui dépasse leurs frontières institutionnelles » a indiqué Jean-Luc Moudenc, président de France Urbaine et de Toulouse Métropole.

Cette réunion s’est notamment déroulée en présence de Jean-Michel Baylet, ministre de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales. Le ministre assure la coordination interministérielle des différents chantiers du Pacte État-métropoles, notamment des pactes métropolitains d’innovation. Chacun de ces pactes comporte également des contrats de coopération métropolitaine entre la métropole considérée et ses espaces proches.

La délégation était conduite par Jean-Luc Moudenc. Le CGET était représenté par Jean-Michel Thornary, commissaire général, et Jean-Christophe Baudouin, directeur des Stratégies territoriales.

Découvrir les 15 pactes d’innovation et de coopération ici.

 

 

À savoir
 

Le 16 février 2017, l’Assemblée nationale a définitivement adopté le projet de loi relatif au statut de Paris et à l’aménagement métropolitain. Ce projet de loi fixe la création de sept nouvelles métropoles au 1er janvier 2018. Il s’agit des actuelles communautés urbaines de Clermont-Auvergne Métropole, Grand Dijon, Orléans Métropole, Tour(s) plus, Saint-Étienne Métropole et des communautés d’agglomération Metz Métropole et Toulon-Provence-Méditerranée.

* Métropole Aix-Marseille-Provence, Bordeaux Métropole, Brest Métropole, Grand Paris, Grenoble Alpes Métropole, Métropole européenne de Lille, Métropole de Lyon, Montpellier Méditerranée Métropole, Nantes Métropole, Métropole du Grand Nancy, Métropole Nice Côte d’Azur, Rennes Métropole, Métropole de Rouen Normandie, Eurométropole de Strasbourg, Toulouse Métropole.

 

22_metropoles_09032017.jpg

22_metropoles_09032017.jpg, par flavictoire

 

Thématiques liées à l'article