NUMÉRIQUE

Le Gouvernement veut accélérer la couverture du territoire


Publié le 11/07/2017

Le 7 juillet dernier, les ministres chargés de la Cohésion des territoires et du Numérique ont convié les opérateurs téléphoniques à une réunion de travail. Objectif : faire le point sur le déploiement du très haut débit (THD) et de la téléphonie mobile, et rappeler aux opérateurs leurs engagements.

Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, Julien Denormandie, secrétaire d’État auprès du ministère de la Cohésion des territoires, Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État en charge du Numérique, et Benjamin Griveaux, secrétaire d’État auprès du ministère de l’Économie et des Finances, ont réuni les opérateurs téléphoniques afin de dresser l’état des lieux du THD et de la téléphonie mobile et d’étudier les conditions d’un déploiement de la 4G mobile plus rapide.

Ils ont demandé aux opérateurs d’accélérer le déploiement des réseaux en fixe et en mobile, ainsi que de définir une feuille de route détaillée, en septembre prochain, afin d’atteindre l’objectif fixé par le Gouvernement : couverture de l’ensemble du territoire en THD d’ici 2022 et accélération significative de la couverture mobile avec la fin des zones blanches 4G.

L’enjeu ? Lutter contre les fractures territoriales et accélérer la transition numérique, en métropole comme dans les territoires ultramarins.

À savoir
En matière de téléphonie mobile, le CGET participe aux travaux des agences de régulation (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes – Arcep ; Agence nationale des fréquences - ANFR) et collabore à la définition des politiques nationales pour la couverture des réseaux de télécommunications mobiles.
Au titre des volets numériques inscrits dans les contrats de plan État-Région (CPER), le CGET appuie financièrement l’installation des infrastructures (pylônes) dans les territoires.

Thématiques liées à l'article