CONVENTIONS INTERMINISTÉRIELLES

Le droit commun mobilisé pour l’emploi en QPV

© Johann Trompat / cit'images


Publié le 09/02/2017

Enjeu de la politique de la ville dans les quartiers prioritaires, le droit commun est mobilisé à travers des conventions d’objectifs interministérielles, comme celle signée entre le ministère de la Ville, le ministère de l’Emploi et le service public de l’emploi, fin 2016.

La convention d’objectifs 2016-2020 vise à « mobiliser les politiques de l’emploi en faveur des habitants des quartiers, en particulier les jeunes », par un meilleur ciblage et un accompagnement spécifique notamment. Signée entre les deux ministères, Pôle emploi et les missions locales, elle incite ces acteurs à « assurer [leur] présence et l’adaptation de [leurs] services aux besoins de leurs habitants ».

Pour retranscrire les objectifs de cette convention dans les contrats de ville, le commissaire général délégué à l’égalité des territoires, Sébastien Jallet, et la déléguée générale à l’emploi et à la formation professionnelle, Carine Chevrier, ont envoyé une lettre, en date du 27 janvier dernier, aux préfets de région et de département, directeurs régionaux des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi, directeurs régionaux de la jeunesse des sports et de la cohésion sociale, au directeur de Pôle emploi et au président de l’Union nationale des missions locales.

Consulter le courrier ici

Consulter la convention