MAISON DE SERVICES AU PUBLIC

Le département des Hautes-Alpes à la pointe

Photo : Eric Couderc / Caisse des dépots


Publié le 11/07/2017

Le département des Hautes-Alpes compte 11 Maisons de services au public. Deux d’entre elles fêtaient leurs 20 ans, le 30 juin dernier, en présence de Jean-Luc Combe, directeur du Développement des capacités des territoires au CGET, l’un des animateurs de ce dispositif d’accessibilité aux services.

Ces deux Maisons ont marqué leurs vingt ans d’activité, le 30 juin dernier, en présence notamment de Jean-Luc Combe, directeur du Développement des capacités des territoires au CGET. « Ce dispositif fonctionne parce qu’il part des besoins du terrain, en lien avec les élus locaux et les opérateurs publics et privés. Cette politique publique est un succès car l’État assume son rôle de soutien à l’action des collectivités territoriales et d’appui pour répondre à la demande d’individualisation croissante de l’offre de services rendus aux usagers. Les Maisons de services au public forment un exemple de rencontre entre la médiation sociale et la médiation numérique ; elles contribuent à l’amélioration de l’accessibilité des services au public. », a relevé Jean-Luc Combe.

Dans les Hautes-Alpes, le réseau des Maisons de services au public s’avère très dynamique. Animé par l’association Adrets, il échange ses bonnes pratiques avec les autres Maisons du massif alpin. Et, point important en zone de montagne, il est relié par un système de visioconférence (porté par le conseil départemental), mis à la disposition des usagers et partagé avec les opérateurs partenaires (caisse d’allocations familiales, caisses de retraite, préfecture, Pôle emploi, La Poste…).

Par ailleurs, les Maisons du département expérimentent actuellement un service avec le délégué du Défenseur des droits, qui a formé des agents à ses missions et peut échanger avec les usagers par visioconférence.

Pour adapter leur offre de services aux besoins des habitants du territoire, les Maisons de L’Argentière-la-Bessée et du Queyras, ont mis en place une plateforme dédiée à l’accueil des travailleurs saisonniers : http://www.espritsaison.jobs/

 

Pour en savoir plus sur les MSAP, découvrez notre vidéo explicative

Thématiques liées à l'article

Mots-clés liés à l'article