La Grande École du numérique formera ses premiers élèves dès 2016


Publié le 09/02/2016

171 formations labellisées seront accessibles en priorité aux habitants issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV), dès cette année. La Grande École du numérique promeut des métiers très attendus sur le marché du travail.

La Grande École du numérique, c’est quoi ?

Par la labellisation de formations, la Grande École du numérique doit permettre le plein développement d’apprentissages innovants aux métiers du numérique pour favoriser l’insertion professionnelle de personnes sans emploi ou en reconversion, en particulier des jeunes en décrochage scolaire.

Objectif : former 10 000 personnes aux métiers du numérique au sein de 200 formations, d’ici 2017.

Qui pourra suivre ces formations ?

Dispensées dans 130 « fabriques du numérique », réparties sur l’ensemble du territoire français, ces formations courtes (de trois à vingt-quatre mois) et qualifiantes seront accessibles prioritairement aux habitants des QPV et aux personnes sans qualification ou diplôme qui sont au chômage.

Ces formations s’attacheront à garantir une diversité des publics et une mixité des apprenants en termes de niveau de formation, d’origine sociale, d’âge ou de genre (objectif : former 30 % de femmes à l’échelle nationale).

Quel rôle joue le CGET ?

Le Commissariat général à l’égalité des territoires a participé à l’élaboration de l’appel à labellisation. Il a été partie prenante de la sélection des formations retenues afin de garantir une couverture équilibrée du territoire et un ciblage effectif des habitants des QPV.

 

En savoir plus : http://www.ville.gouv.fr/IMG/pdf/dp_gen_160202.pdf