Retour sur

La 13e journée des présidents d’agglomérations et de métropoles, au CGET

Conclusion de la matinée par Serge Morvan, commissaire général à l'égalité des territoires

© T Grues/Communication duCGET


Publié le 06/06/2018

Le CGET a accueilli la 13e journée des présidents d’agglomérations et de métropoles, le 30 mai dernier. Organisée par l’Assemblée des communautés de France (AdCF) dans les locaux du CGET, elle a rassemblé plus d’une centaine de participants pour débattre de la « redynamisation des moteurs productifs dans les territoires ».

Jean-Luc Rigaut, président de l’AdCF, a axé son discours d’ouverture sur le développement économique comme moteur de la cohésion territoriale, donnant le ton pour la journée. L’AdCF s’est engagée à soutenir « ceux qui prennent des risques, les entrepreneurs », pour encourager la création d’entreprises. De son côté, Serge Morvan, commissaire général à l’égalité des territoires, a conclu la matinée en soulignant « le rôle de l’État comme facilitateur et créateur de dispositifs au service des territoires comme Action cœur de ville, programme coordonné par le CGET ». Il a également évoqué les enjeux de la future Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT).

Au cours de la journée, les débats se sont structurés autour de trois tables rondes, dont l’une consacrée au thème « réindustrialiser les territoires français, redynamiser le site France ». C’est dans ce cadre qu’Annabelle Boutet, adjointe au chef du bureau de la prospective et des études, et Benoît de Lapasse, chef du bureau de l’Observation des territoires (direction des Stratégies territoriales du CGET, ont présenté leurs travaux respectifs sur les dynamiques industrielles des territoires.

Thématiques liées à l'article