PACTE ÉTAT-METROPOLES

L’innovation et les coopérations entre les territoires soutenues

Par le pacte métropolitain signé avec Nantes Métropole, l’État vient soutenir son « Projet alimentaire territorial et marché d’intérêt national de demain », sur lequel sera implanté une centrale photovoltaïque (photo). Objectif : encourager l’agriculture urbaine et périurbaine, et faire vivre l’alliance des territoires.

© Armor Green


Publié le 20/01/2017

Nantes Métropole vient de signer son pacte métropolitain d’innovation, le 23 janvier dernier, après le Grand Paris, le 19 janvier, dans la foulée de Toulouse Métropole, signataire quelques jours plus tôt. Ces métropoles ont ainsi rejoint celles de Rouen-Normandie, du Grand Nancy et de Montpellier-Méditerranée. Désormais, six pactes métropolitains d’innovation ont été signés sur les quinze prévus par le pacte État-métropoles du 6 juillet 2016. 

Étape importante de la réforme territoriale, les pactes État-métropoles permettent de soutenir les démarches d’innovation et les stratégies de développement durable, autour de quatre axes :

  • recherche et enseignement supérieur ;
  • mobilité et transports ;
  • aménagement urbain ;
  • écologie et performance environnementale.

Ils visent aussi à favoriser les coopérations avec les territoires avoisinants.

À savoir
 
Une enveloppe de 150 millions d’euros, issue du Fonds de soutien à l’investissement local (FSIL), a été attribuée aux 15 métropoles, que compte désormais la France, pour le financement des pactes métropolitains d’innovation et des contrats de coopération métropolitaine.

carte_reseaugv16_01_17v2.jpg

carte_reseaugv16_01_17v2.jpg, par flavictoire

Le CGET, chargé du pilotage technique de l’élaboration du pacte État-métropoles, a été associé tout au long des échanges des pactes métropolitains, avec l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) et la Caisse des dépôts.

« Le pacte État-métropoles est un outil majeur pour l’innovation et la coopération entre les territoires », a souligné Jean-Michel Baylet, ministre de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales, lors de cette signature en présence de Bernard Cazeneuve, Premier ministre.

Lire le dossier de presse