Accès à la culture

60 0000 jeunes à la découverte de leur patrimoine


Publié le 02/08/2018

Le CGET et le ministère de la Culture ont lancé la 14e édition de l’opération C’est mon patrimoine ! Ce dispositif, qui se déroule pendant les vacances scolaires, en métropole et outre-mer, vise à faire découvrir toute la diversité du patrimoine français aux enfants et adolescents qui en sont les plus éloignés. Cette année, 60 000 jeunes, dont deux tiers qui résident dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville, sont attendus.

Architecture, archives, musées, monuments, friches industrielles, paysages… : cette année, 300 sites accueillent 60 000 jeunes de 6 à 18 ans. Ce dispositif, qui soutient des actions favorisant la mixité sociale, vise un objectif de plus de 60 % de jeunes des quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Les jeunes participants sont invités à s’approprier le patrimoine qui les environne, enrichir leurs connaissances et découvrir les arts à travers des projets pédagogiques et ludiques (ateliers, parcours thématiques, créations artistiques…).

Ces projets s’inscrivent dans le volet culture des contrats de ville. À Saint-Denis (93), par exemple, les enfants ont présenté leur spectacle « Le Grand Renversement des rois » sur le parvis et au cœur de la basilique, le 20 juillet dernier.

Découvrir les événements : https://cestmonpatrimoine.culture.gouv.fr/

Repères
Dans le cadre de leurs objectifs communs en faveur de la cohésion sociale, de l’accès à la culture et de la démocratisation culturelle, ce dispositif est piloté par le CGET et le ministère de la Culture. Chaque année, C’est mon patrimoine ! touche plusieurs dizaines de milliers de jeunes inscrits en centres sociaux, maisons des jeunes et de la culture, centres de loisirs ou foyers ruraux.
Renforcée en 2017, cette initiative d’éducation artistique et culturelle a bénéficié à 40 000 jeunes, l’an dernier, dont 64 % issus des quartiers prioritaires. Elle s’appuie sur des partenariats locaux entre les professionnels de la jeunesse, dont les réseaux d’éducation populaire, ceux de la culture et des lieux de patrimoine.
Cette année, 200 projets au total, dont 123 soutenus par les crédits de la politique de la ville, permettent de faire découvrir près de 300 sites de patrimoine qui participent à l’opération, dont la moitié pour la première fois, à travers toute la France.