REVITALISATION CENTRES-BOURGS

29 conventions déjà signées


Publié le 09/03/2017

Fin février, Lauzerte (Tarn) signait sa convention de revitalisation de centre-bourg. À ce jour, 29 des 54 communes lauréates du programme expérimental ont formalisé leur feuille de route pour le maintien d’un centre-bourg vivant et animé. Et 16 autres conventions sont en cours.

Le 24 février dernier, la commune de Lauzerte, la communauté de communes du pays de Serres-en-Quercy, le conseil départemental du Tarn-et-Garonne, la Caisse des dépôts et l’État, ont signé la convention de revitalisation de centre-bourg et de développement territorial de Lauzerte, commune de 1 400 habitants. Cette convention engage notamment une opération programmée d’amélioration de l’habitat (Opah) : 213 logements devraient être réhabilités d’ici six ans.

Cette commune tarn-et-garonnaise et les 53 autres collectivités* de moins de 10 000 habitants sont lauréates du programme expérimental de revitalisation des centres-bourgs. Ce dispositif accompagne le financement de l’ingénierie et des projets destinés à redynamiser les centres anciens. 29 communes ont d’ores et déjà signé leur convention ; 16 autres sont en cours d’élaboration dont cinq qui seront signées d’ici fin mars. Les neuf dernières collectivités doivent engager l’écriture de leur convention, après une phase de préparation ou d’études préalables.

Pilotée par le CGET et mis en œuvre par l’Agence nationale de l’habitat (Anah), cette expérimentation nationale bénéficie de 230 millions d’euros de crédits dédiés sur six ans.

Les 54 communes lauréates ont été retenues sur la base d’un appel à manifestation d’intérêt (Ami) lancé le 23 juin dernier par le Gouvernement et piloté par le CGET, en lien avec l’Anah, la Direction de l’habitat, de l’urbanisme et des paysages (DHUP), la Direction générale des Outre-mer (DGOM), et le ministère de la Culture et de la Communication.